.grecaptcha-badge { visibility: hidden; }

Chanteurs

Du début de la construction vocale, jusqu’à la préparation d’une tournée ou d’une prise de rôle,
sur scène ou en studio, votre épanouissement vocal est ma passion.

La méthode

Découvrez le potentiel de votre voix.

Leçons individuelles

Pour s’adapter à la forte demande suite à la sortie du livre « la voie de la voix » et aux nombreuses parutions dans les médias, plusieurs types de rendez-vous ont été mis en place.

Témoignages

Quelques témoignages d’élèves et professeurs.

Des questions sur les différentes possibilitées de consultations individuelles et prix ?

La voix est le seul instrument totalement organique

Mises à part les aptitudes musicales propres à tout instrument, (intonation, rythme, solfège) il est nécessaire d’acquérir certaines facultés ou coordinations pour bien utiliser sa voix, tant pour parler (conférences, discours, leadership) que pour chanter (endurance, tessiture, qualité).

Les recherches actuelles ont permis de comprendre et de développer des approches qui se basent sur la réalité anatomique de l’individu.

On parle d’approches fonctionnelles en opposition aux approches dites traditionnelles.

La différence est l’adaptation de la méthode à l’individu. Le professeur doit comprendre ce qui se passe anatomiquement dans l’organisme de l’élève et créer un rééquilibrage individualisé, alors que les méthodes traditionnelles proposent des solutions identiques pour chaque personne, limitant drastiquement leur efficacité, et frustrant ceux à qui ces solutions toutes faites ne correspondent pas.

Les approches fonctionnelles offrent une restauration des coordinations de l’individu, qui, s’il est constant dans son travail, accède à son potentiel.

Ma méthode se fonde sur le travail de spécialistes internationaux, à qui je témoigne tout mon respect et ma gratitude.

J’ai mis en commun les recherches des différents courants fonctionnels. Cela m’a permis de réaliser qu’il y a trois types de coordinations essentielles pour l’utilisation de la voix.

display none
Coordination respiratoire

La qualité de la respiration influence la qualité de vie et les possibilités de performance de l’organisme. Que l’on soit en bonne santé ou non, la manière de respirer est une composante-clé de notre vie.

La quantité et la qualité de mouvement de l’air arrivant aux cordes vocales lors du chant ou de la parole est un élément déterminant pour leur stabilité et la qualité de leur réaction pour produire le son.

C’est en observant les problèmes respiratoires des gens autour de lui que Carl Stough a élaboré les principes de ce qu’il a nommé ” Coordination Respiratoire “.

Il a établi une manière de reconnaître, puis de développer le fonctionnement simultané et optimal de tous les différents muscles impliqués dans la respiration.

Le but de ce travail est d’amplifier et d’harmoniser le mouvement du diaphragme pour restaurer la fonction respiratoire dans son entier.

Cette approche influence non seulement l’état fonctionnel du système respiratoire, mais transforme aussi la personne dans son entier, de par la modification du taux d’oxygène dans l’organisme.

Carl Stough a soigné, et guéri au-delà de ce qui était cru possible, les malades d’affections pulmonaires des plus grands hôpitaux militaires américains. Il a accompagné les sportifs de l’équipe olympique américaine dans leur préparation aux Jeux Olympiques de Mexico.

Il a  été le guide en matière de respiration et de technique de soutien de musiciens et de chanteurs de tous bords, dont plusieurs solistes du Metropolitan Opera, New York.

Ce travail s’adresse autant aux chanteurs, qu’aux orateurs, sportifs,…  et aux personnes atteintes de problèmes respiratoires chroniques.

Cette démarche amène souvent un degré de plénitude, d’endurance et de confort inconnu jusqu’alors. Elle offre aussi d’impressionantes possibilités de rééducation en cas de  problème ou de traumatisme vocal. (nodules, oedèmes, saignement, irritation des capillaires).

Coordination laryngo pharyngée

La manière d’utiliser les différentes parties du larynx et les éléments environnants, comme la pharynx ou la langue par exemple pour produire le son joue un rôle déterminant dans la qualité de production sonore.

Plusieurs grands professeurs de chant américains se sont penchés sur l’utilisation fonctionnelle du larynx et des muscles qui l’entourent. Leurs recherches montrent comment développer l’utilisation de la voix d’un point de vue anatomique, scientifique.

Ils ont créé des outils simples pour répondre à des problèmatiques complexes.

Globalement, il s’agit pour le chanteur de parvenir à obtenir une production vocale qui protège la voix, dans l’idée d’équilibrer l’activité entre les différents muscles articulateurs. Les objectifs principaux sont la stabilité laryngée et l’adduction médiane des cordes vocales.

Le but est d’éliminer tout ce qui est artificiel dans le son, pour libérer la voix de l’élève telle qu’elle est, puis de la protéger et de la renforcer au niveau de la tessiture, de la puissance et de l’endurance.

Le travail consiste en une découverte, évaluation et prise de conscience des habitudes musculaires laryngées, pharyngées, linguales, maxillaires et cervicales notamment.

Il s’agit ensuite d’une éducation pour utiliser l’organe vocal de la façon adéquate, puis l’élaboration d’une palette de couleurs adaptables aux styles musicaux étudiés.

Les outils employés sont: différents sons et mouvements comprenant des assemblages de consonnes et de voyelles selon les besoins de la voix en question, des sons ” transitoires” contrant une habitude néfaste pour la désactiver et des exercices de motricité fine pour contrer un éventuel surplus de tension.

J’ai eu l’opportunité de me former aux USA sous l’égide de plusieurs spécialistes. Je remercie Spencer Welch, David Jones et Lynn Martin pour leur influence et leur inspiration.

Coordination neuro émotionnelle

La mise en jeu d’un vécu émotionnel transmis au public lors du chant est capitale tant pour le chanteur, que pour son public. Elle permet au chanteur de modifier les ordres que ses nerfs transmettent à son larynx, pour le meilleur ou le pire selon l’habileté de ses gestes.

Comment utiliser son cerveau et ce qui déclenche les émotions, à savoir les représentations symboliques perçues par le sujet, de façon optimale?

Comment utiliser les éléments de perception du corps (vision, ouïe, propriocéption, ressenti) pour apprendre à maîtriser cette coordination?

Comment nourrir sa voix de ce vécu interne?

Comment trouver le juste milieu entre “être froid sur scène” et “en faire trop”?

Cette partie du travail se fonde tant sur l’approche et l’adresse du texte faites par les comédiens (sous-texte, Stanislavski,…) que sur les recherches actuelles au niveau de l’utilisation de soi et du potentiel humain. (Anthony Robbins, technique Alexander, éléments de recherches de psychothérapie cognitive et comportementale)

Comme je ne suis pas (du tout!) thérapeute, il s’agit de m’assurer que l’élève a à sa disposition les meilleurs outils pour utiliser son système neuro-émotionnel, tout en évitant d’évoquer les composantes concrètes des éventuels bloquages présents.

La nature même de cette coordination la rend délicate à aborder et nécessite soin, mesure et persévérance de la part de l’élève et du professeur.

Le but visé est l’expression unique et authentique de l’individu en pleine possession de ses moyens.

«J’ai eu l’honneur de collaborer et d’expérimenter au niveau de la recherche avec Lynn Martin et Robin De Haas à propos du travail de Coordination Respiratoire, une approche développée par Carl Stough.

Ce travail est directement relié à plusieurs des concepts enseignés dans la tradition belcantiste italienne, mais il se porte plus en profondeur sur la fonction respiratoire en tant que telle.

 
C’est un travail merveilleux pour aider les chanteurs à se défaire du «réflexe de pousser» et pour leur faire découvrir la liberté vocale. C’est tout particulièrement efficace pour les chanteurs qui surcompriment et ne vivent pas suffisamment la fluidité du souffle dans leur geste chanté.

David L. Jones

pédagogue vocal international

Depuis mon plus jeune âge, je chante, je me produis sur scène et je souhaite en faire mon métier.

J’ai participé à de nombreux spectacles dans lesquels j’ai eu des rôles de solistes.

Mais à l’âge de 13 ans environ, ma voix a commencé à se fatiguer, à se casser sans que je comprenne pourquoi.

Pendant deux ans, ma voix a continué à empirer. Je suis donc allée au CHUV (le plus grand hôpital vaudois) et le médecin a diagnostiqué que j’avais les deux cordes vocales oeudématiées et des pré-nodules sur chaque corde.

C’est à ce moment-là que j’ai entendu parler de Robin. Je ne le savais pas encore, mais j’avais trouvé la solution à mon problème; Il allait pouvoir m’aider!

Grâce à sa technique, il m’a fait prendre conscience du fonctionnement de mon corps, de la respiration, du chant, prendre conscience des erreurs que je commettais lorsque je chantais, des mauvaises habitudes que j’avais prises au cours du temps.

Cela fait maintenant 8 mois que je travaille avec lui et après un nouveau contrôle chez le médecin, les résultats sont clairs: les pathologies que j’ai eues sur la voix ont complètement disparu ! Au niveau du son proprement dit ma voix ne se casse plus, elle est plus sûre et plus saine.

Cependant, selon Robin, je dois continuer à faire attention, car ma voix n’est pas encore complètement fortifiée. J’ai encore énormément de choses à apprendre et c’est pour ça que je continue à travailler chaque semaine la coordination respiratoire et la technique vocale.

Robin est extrêmement compétent, connaisseur, très compréhensif, il a une très bonne pédagogie et j’apprends énormément…

C’est un professeur et rééducateur génial ! Alors… MERCI Robin !!

Célia Droz

pédagogue vocal international

Robin est l’une de mes meilleures rencontres dans le monde professionnel musical.

Il fait un excellent travail avec moi.

Son travail se base sur la réalité anatomique et pas sur des théories bizarres ou douteuses. Ayant des difficultés avec ma voix et voulant m’améliorer, j’ai pris des cours de chant dans toute l’Europe avec les coachs les plus réputés pour entendre des théories contradictoires et des remarques peu respectueuses.

Je découvre enfin qu’il existe des approches basées sur la réalité de ce qui se passe dans le corps et dans la voix.

Plus qu’un coach, Robin apporte de l’écoute, de l’aide et de la confiance.

A tout cela s’ajoutent ses compétences et l’amour de la transmission de son savoir.

Le résultat ne peut que être positif. Pour ma part, j’ai immédiatement senti une différence d’aisance dans mon corps et ma voix lorsque nous avons démarré. J’ai pris conscience que je peux encore beaucoup évoluer et gagner en terme de capacité vocale, de confort, d’endurance et de résistance.

De beaux projets se préparent pour moi et je tiens à ce que ma collaboration avec Robin continue et à ce qu’elle dure le plus longtemps possible.”

Dania Giò

pédagogue vocal international